Vaseco #2 Ne pas marcher, par François Bonneau

François Bon et le collectif Scriptopolis sont à l’initiative d’un projet de vases communicants : le premier vendredi du mois, un auteur écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre.

Aujourd’hui, je vasecommunique avec François Bonneau, à partir d’un échange de photo. J’en prends une chez lui, et il en prend une chez moi, tout simplement.

© Cécile Benoist Jardins du Museum de Toulouse

© Cécile Benoist
Jardins du Museum de Toulouse

J’avais des trous plein mes semelles, et peut-être aussi quelques crampes.

Le paysage avait défilé autour de moi, depuis bien trop longtemps.

L’idée même de déplacement ne m’inspira plus que dégoût.

Alors, j’ai décidé de ne plus marcher.

Là, sur ce banc, j’ai décidé de me végétaliser, d’attendre que mes feuilles tombent.

Depuis, je m’échoue et me rive. Coincé sur la berge, je regarde le flot de mes contemporains, ceux qui vont quelque part. Stalagmite dormante figée à son dossier, je ne fais que peser sur l’assise en bois brute. Un travail à plein temps.

Alors, je me concentre.

 

> Lire mon texte « Mauvaise fortune » sur le blog de François Bonneau « L’irrégulier ».

> Lire « Ne marchez plus », mon texte sur la même photo

> Accéder à la liste des vases communicants du mois de novembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s