#27 Apportez-moi l’œuvre

©Cécile Benoist Auguste musée des Augustins, Toulouse

©Cécile Benoist
Auguste musée des Augustins, Toulouse

Frôler les courbes de la sculpture
Tâter la matière de la toile
Faire danser de la main le mobile contemporain
Caresser le totem, effleurer les pointillés
Sentir l’épaisseur de l’acrylique superposée avec acharnement
Glisser sur l’huile
Enfoncer ses doigts dans l’encre, doucement
Suivre la ligne du bout du doigt, encore
Gratter le sable coloré collé
Jouer aux 807 pour les initiés
Chevaucher la vache pour la postérité
Chatouiller l’humain devenu œuvre vivante volontaire
Palper l’objet, le soupeser, le retourner, le renifler.

Et poser ses mains à l’intérieur du baobab sacré, pour imaginer être mystique ?

Vibrer. En vrai ou pas.

Pitié, laissez-nous toucher les œuvres.
Let us touch works of art, for pity’s sake !
Por piedad, déjenos tocar las obras.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s