#36 Sous l’eau

© Sophie Anglade Drôles de frayeurs (Pont-en-Royans)

© Sophie Anglade
Drôles de frayeurs (Pont-en-Royans)

Se frayer un chemin parmi les poissons et se liquéfier. Se reconstituer pour se parer d’écailles et de nageoires dorsales, latérales, ventrales, caudale. Sentir les branchies se former, sans frayeur, avec envie.

Être un poisson sans risquer de se faire pêcher.

Évoluer dans le ruisseau, la rivière, le fleuve, le torrent ; passer le tumulte de l’estuaire pour s’épanouir dans l’océan ; explorer les fonds marins, remonter quelques cours d’eau pour se reposer dans un lagon. Et repartir à l’assaut des vagues avant de se fondre à nouveau dans le calme des courants cachés sous la surface.

S’inclure dans un banc, pour ne plus se sentir un, mais plein. Se fondre dans le groupe pour le porter et se faire emporter. S’oublier. Être une partie du tout, une fourmi insignifiante, indispensable et remplaçable.

Se dissoudre, sentir son corps se recomposer, pièce après pièce. Remonter à la surface, respirer, retrouver les ombres du monde et ses frayeurs.

Merci à Sophie Anglade pour la photo. Retrouvez-la ici > SO’PICS

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s