#43 Théories de la littérature

© Florence Gindre Formule choc

© Florence Gindre
Formule choc

L’important, c’est l’idée, croyait-il. Trouver le truc original, l’angle d’attaque inédit, le sujet insolite, le concept novateur. Alors l’écrivaillon multipliait les textes, les mini-textes surtout. Ça partait dans tous les sens, les phrases n’avaient ni queue ni tête. Éventuellement un petit effort sur la rime (forte), brève attention à la cohérence de l’ensemble, et il ficelait son texte comme un rôti. De la pseudo-poésie au kilogramme.

Après quelques temps de ce jeu-là, l’écrivaillon a changé d’optique, ne jurant que par la longueur et la persévérance. Ce qui faisait l’auteur, selon lui, c’était la capacité d’aller au terme d’un projet narratif, d’atteindre 250 000 signes. De la fiction conventionnelle au kilomètre.

L’écrivaillon a rédigé trois romans, qui se sont révélés médiocres, avant de mettre sa théorie au placard. Quelques mois de déprime, et le voilà qui se remet à l’ouvrage, avec un nouveau credo : puiser dans les profondeurs de son être, faire de sa vie un roman et inversement. L’auteur, comme sujet de son œuvre, blablabla. Du nombrilisme autofictionnel débordant de kilocalories.

Les limites ont vite été atteintes. Il faut dire que l’écrivaillon se mourrait d’ennui, dans la vie. Maintenant, il écrit encore et encore, sans savoir où il va. Et ses textes commencent à prendre une forme acceptable, sensible.

Merci à Florence Gindre pour la photo.

Publicités

2 réflexions au sujet de « #43 Théories de la littérature »

  1. Voilà qui me rappelle quelqu’un …
    Écrivaillon égaré comme on en rencontre souvent sur le net ou tweeter en particulier.
    Écrire avec son cœur était la solution mais probablement qu’il n’en n’avait pas !
    Très drôle et très bien écrit.
    J’ai passé un bel instant à vous lire, merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s