#44 La déprime de l’étudiant

© Cécile Benoist Les assoiffés Toulouse, 2014

© Cécile Benoist
Les assoiffés
Toulouse, 2014

Condamné à étudier, il s’était soûlé de théories, de chiffres, de concepts. Il avait épuisé les rayonnages de la bibliothèque universitaire, ne manquait pas un seul numéro de chacune des revues spécialisées de son domaine, et s’était noyé dans l’océan du web sous les vagues des réseaux de chercheurs. Il avait écumé les colloques et autres rassemblements qui ne créaient que dispersion et éparpillements pathétiques.

Dépassé par l’immensité, l’infinitude, et la futilité, il avait échoué sur la place Saint-Pierre, comme tant d’autres. Là, s’étalaient les fastes de la vie étudiante auxquels il avait jusque-là renoncé pour mieux s’adonner à l’étude, tel un moine contrit. Les rires se mêlaient aux vociférations tandis que les trop-pleins se déversaient sur le bitume ou au pied des rosiers. Il avait essayé de s’immiscer dans le grouillement, jaloux du plaisir apparent qui s’épanouissait en ces lieux.

Mais pas plus ici que dans le cercle des studieux il n’avait trouvé accomplissement ou lueur l’éclairant sur son avenir. Interpellé par un proverbe africain exhortant à se retourner sur le passé lorsqu’on est égaré sur la destination de son existence, il avait consulté ses ascendants. Il les avait trouvés embarrassés, ne sachant que répondre à des incertitudes qu’ils n’avaient jamais ressenties.

Déboussolé, il avait bien tenté le refuge de la religion. Ivre de prières, il était pourtant resté hermétique à la chose spirituelle. Aucunement touché par une quelconque transcendance. Rétif à toute sensibilité mystique.

Arborant un modeste sac à dos, il s’est alors mis à arpenter le monde. Si ce n’est pas ici, ce sera peut-être ailleurs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s