Kaïs

Clame sa culpabilité devant la cour. Il le jure, il a assassiné la jeune fille par désir désespoir déraison. Il l’assure, rien personne ne pouvait l’arrêter dans son acte assassin. Mais les jurés n’en croient pas une bribe, c’est patent, ce type est un mythomane. Il braille à n’en plus finir, à crever les tympans, c’est auditivement épuisant. Tant pis pour lui, il sera jeté aux lions. Ici, les innocents ennuient.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s