Imaginateur #2

T’imagines pas ce que c’est d’être un orang-outan de Bornéo qui erre, hagard, dans sa forêt dévastée par les machines à tronçonner le monde, d’entendre le silence en réponse à tes cris, de devenir seul sans plus être solitaire puisqu’il n’y a plus personne, de ressentir l’effroi, le renoncement, parce que à quoi ça rime d’être un « homme de la forêt » alors qu’il n’y a plus de forêt ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s