Imaginateur #20

T’imagines pas repérer ton premier cheveu blanc, glisser ton doigt sur les petits plis de ton visage, et dire voilà on y est, le temps a passé malgré les résidus d’enfance incrustés en toi, te revoir petit devant le miroir comment je serai quand je serai grand, et maintenant te prendre en pleine face l’irréversibilité de l’existence, toutes les choses que tu croyais possibles évanouies, le domaine du faisable inenvisageable, mais ce n’est qu’un cheveu, un peu plus blond que les autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s