Imaginateur #32

T’imagines pas le souffle qui dit « lâche, lâche », la voix qui susurre le déraisonnable, la pulsion vers le fantasque quand tout devrait te pousser à entrer dans le rang, le choix du risque au moment où il faudrait jouer la sécurité, et cette sensation infinie de liberté et de légèreté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s